© 2019-2020 Les agendettes | Tous droits réservés

Une journée pour rappeler que nous sommes vos égales


Journée internationale des droits de la femme


La Suisse, un pays parfois de controverses. Notre beau pays est classé parmi les leaders de l’innovation. Malgré cela, il reste tant à faire en matière d’humains ...


On ne peut pas dignement pavaner sur notre prétendue avancée tant qu’elle ne se rapporte qu’à la technologie et qu’elle met de côté les humains qui la créent. En ce qui concerne le droit des femmes, rappelons juste que le suffrage féminin a été adopté au niveau fédéral le 7 février 1971 seulement ! C’est-à-dire il n’y a pas si longtemps que cela.


Aujourd’hui, on entend parler de quota dans les Conseils d’administrations de grandes entreprises. On estime encore, dans le monde du travail, que les femmes n’ont pas la même valeur ou pas les mêmes compétences que les hommes. Preuve en est par la vague du Me 2 et de la différence des traitements salariaux.


Les droits de la femme. Dès qu’on les évoque ou qu’on en parle, ils catégorisent immédiatement celle qui prend la parole de « féministe ». Et pourquoi cela ? La recherche d’égalité que la journée internationale des droits de la femme soulève concerne aussi les hommes indirectement. Ce combat n’est pas seulement le nôtre Messieurs. C’est le vôtre aussi. Vous méritez aussi, pour ne citer que ce thème, d’obtenir un congé paternité qui vous permette de vous investir concrètement avec vos familles.


Alors nous, Les agendettes, nous sommes deux mampreneuses qui élevons aujourd’hui notre voix pour l’égalité entre hommes et femmes. Nous sommes privilégiées de nous occuper de nos enfants, de pouvoir travailler et d’avoir encore l’énergie de créer notre entreprise.


Nous les femmes, nous ne sommes ni meilleures, ni pires que les hommes. Nos droits, nos chances, notre vie ont la même valeur que la vôtre Messieurs. Nous sommes complémentaires, comme nous l’avons toujours été depuis la nuit des temps. Mais cette complémentarité devrait être vue comme une opportunité au lieu d’être considérée comme un dû par la gente masculine.


Nos pensées vont aujourd’hui à toutes ces femmes courageuses qui mènent un combat quotidien dans des pays bien moins privilégiés que les nôtres en matière de droits humains. Nos pensées vont aussi aux Suffragettes (qui a fait partie de notre mood board) et toutes ces femmes qui ont fait l’histoire de nos pays pour nos droits.



14 vues